Sur le nez(1)

nez

Évoquons aujourd’hui le choix de la Tunisie pour les opérations sur le nez. Il y a de 3 types de publics.

Un public européen qui consulte pour des problématiques classiques comme la forme allongée de la pointe ou une bosse. C’est une demande à la fois esthétique et de revalorisation.

Un public algérien qui consulte parce que le nez reste un topic puissant de la personnalité (honneur, réputation et séquelles de la guerre de libération.

Un public de noirs africains résidant le plus souvent en France qui souhaitent donner forme plus européenne à leur visage (Nous y reviendrons)

Malgré cette diversité des publics, l’unité de sens du point de vue du jugement est que l’intervention comporte une dimension psychologique importante en amont et en aval de sa réalisation.

Avant, il faut s’assurer que la demande est rationnelle, murie et évidemment possible. Après, il faut voir si le résultat modifie la perception attendue et par voie de conséquence la relation qu’à l’individu avec son ipséité. Le rôle du médecin va de l’avant à la mise au clair sur le fait que le nouvel aspect nasal est définitif à moins d’une reprise qui peut elle-même avoir des conséquences négatives.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s