Peut-on offrir de la chirurgie plastique ?

cadeau chirurgie

Comme lors de nos années lycée, nous allons tâcher de répondre à cette question en commençant par analyser les présupposés qu’elle implique.

Le « Peut-on » qui débute l’interrogation peut s’entendre de deux manières. D’abord dans celle de la puissance, de la capacité, en bref de la possibilité de réaliser l’action décrite, à savoir offrir une intervention de chirurgie plastique.

Pour ce premier aspect, la réponse est clairement oui. L’affirmation est d’autant plus forte que cela se pratique déjà. Des médias avaient par exemple noté que la gynécomastie était devenue un must des cadeaux offerts aux hommes.

C’est encore plus vrai pour des soins moins invasifs comme les séances de comblement. On imagine qu’un homme peut payer à sa moitié des séances et pourquoi pas l’inverse.
Voilà, offrir de la chirurgie c’est possible. Mais le sens de la question n’est pas celui-là. Le vrai sens de la question est : « Est-il moral d’offrir une intervention »?

Si l’on veut préciser, est-ce juste, est-ce normal, on le pourra mais on verra que sous toutes ces questions est subsumée la question morale.

Alors pourquoi la question est-elle posée ? Il y a plusieurs explications. On peut en trouver du côté de l’actualité avec cet exemple d’une anglaise offrant une augmentation mammaire à sa fille de 7 ans. Il y a aussi et surtout la question de l’irréductibilité de la volonté individuelle en la matière.

Car même si l’on suppose que le cadeau est fait avec l’accord de celui qui le reçoit, on doit se rappeler qu’une opération n’est pas un produit. Elle est l’aboutissement d’un long processus avec des phases de justification et de validation qui précisément peuvent empêcher sa réalisation.

Voici l’exemple concret d’un mari qui offrirait à sa femme une rhinoplastie. Imaginons qu’au cours de la consultation, le praticien identifie une contre-indication majeure. Que fait-on ? On change de médecin comme on ramène le vêtement qui ne va pas au magasin ?

Ce n’est pas la question du don qui est remise en question, ce sont les conditions de sa possibilité. Les paramètres qui entourent ce choix assez radical de modifier son visage ou son corps empêchent de rester dans le cadre classique du cadeau.

Par exemple la surprise, par exemple l’interchangeabilité du produit offert n’existent pas. Car on est dans la préparation, le murissement et par la même normalement dans l’échange, c’est-à-dire très exactement à rebours du don qui est dans l’inattendu, ou parfois le faux insoupçonné.

On comprendra encore mieux cette différence de taille en rappelant que l’économie de cette médecine en fait l’une des plus internationales qui soit. Aujourd’hui, on fait du soin morphologique à Lille ou Strasbourg mais on peut parfaitement faire sa chirurgie esthétique en Tunisie parce qu’on y trouve des conditions financières plus favorables.

On est donc à une étape supplémentaire de la nécessité d’une préparation. Matériellement, un voyage se prépare et c’est encore plus vrai si il s’agit d’un voyage médical.

Je ne dirais pas qu’il est immoral d’offrir une opération de chirurgie. Je dirais qu’il est sage d’en parler, d’aider à sa réalisation si on en est convaincu ou si par empathie, on comprend sans forcément accepter la décision de l’autre.

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Peut-on offrir de la chirurgie plastique ?

  1. Ping : iTunes obligée de retirer une application chirurgie esthétique | Chirurgie accomplissement tunisie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s